J'ai des coquelicots dans la tête


J'ai des coquelicots dans la tête est une ballade amoureuse, une poésie à la fois drôle, crue, sensuelle, entrecoupée de quelques extraits de chansons réalistes à nos jours.

C'est l'itinéraire d'une femme de cinquante ans, une femme d’aujourd’hui, perdue dans le labyrinthe de ses désirs. Ce soir, elle se trouve un peu trop serrée dans sa robe fleurie, rouge et jaune, des années 50, perchée sur de hauts talons rouges.
J'ai des coquelicots dans la tête
Photo : Delphine Manjard
Entre comédie et tragédie,
ce monologue s’est écrit sans ponctuation au fil des jours, de mes expériences, comme un journal intime cherchant à être au plus vrai de ce qui se glisse dans les interstices de l'amour: trouver les mots cachés et livrer quelques secrets.

En 2004 au Théâtre d’Arles avec la Cie Henri Agnel-Festival des Suds, en 2009 dans le jardin de l’Espace Van Gogh en Arles, en 2009 Festival d’Avignon au Musée Fujak.
Ecrit et joué par Claudine Pellé
Lumière Bruno Prothon
J’ai des coquelicots dans la tête peut être représenté dans l’intimité d’un jardin,
d’une grange, d’un appartement, d’un théâtre, d’un hôtel, d’une bibliothèque, sur une plage


Vidéos : Jean-Yves Bertrand